CBRSI
Actualités

De l’apurement des dettes et le transfert de Sèmè City

Dans notre parution précédente qui plante le décor de ce Spécial ‘‘Budget Education 2019’’, vous avez eu à lire les différents angles et versants des budgets des sous-secteurs de l’éducation. Pour ce focus sur le budget du MESRS, il convient déjà de rappeler que, contrairement au budget de 2018 en hausse qui s’élevait à 85.982.776.000 Francs CFA, celui de 2019 a dégraissé de 29,08%. Et pour bien de raisons ! Des précisions de Rodrigue Honkpehedji, Directeur Administratif et Financier (DAF) du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, la baisse par rapport à 2018 s’explique d’une part par la démarche du Gouvernement de procéder à l’apurement de plusieurs dettes l’an dernier, puis d’autre part par le souci d’autonomisation budgétaire de la Cité Internationale de l’Innovation et des Savoirs (CIIS, Sèmè city). En clair, le budget de cette nouvelle structure éducative de l’enseignement supérieur a été sorti du budget global du MESRS.

Related posts

2ème édition des Journées scientifiques: Le Cbrsi met en lumière les grandes réalisations

admin

Journées scientifiques du Cbrsi : Le Mesrs repositionne la science au cœur du développement

admin

Recherche Agricole: 82 chercheurs de rang doctoral du Bénin reçoivent leurs toges

admin

Laissez un commentaire